Un projet maritime autonome piloté par ProMare et l’Université de Plymouth, conjointement avec IBM, a été lancé pour commémorer le quatrième centenaire du Mayflower. Cela pourrait aider à explorer le potentiel de collaboration machine à machine avec une communication limitée à travers les océans et même une recherche extra-planétaire.

Le navire entièrement autonome traversera l’Atlantique, à l’instar du Mayflower d’origine, qui transporta le premier des puritains anglais de Plymouth à ce qui allait devenir le port de Provincetown, à Cape Cod. Le navire dépourvu d’homme doit être rempli de capteurs et collecter des données au cours de son voyage initial sur les microplastiques, tout en faisant progresser, espérons-le, la cause de la recherche à distance avec des véhicules autonomes traversant les océans.

Une avancée majeure

Brett Phaneuf, membre fondateur du conseil d’administration de l’organisation de recherche marine ProMare et codirecteur du projet Mayflower Autonomous Ship, a déclaré que la conception d’un véhicule qui ne doit pas répondre aux besoins de l’homme confère un certain sentiment de libération au processus.

Voici la présentation de ce projet en anglais :

Les navires doivent avant tout tenir compte des besoins et de la sécurité de leur équipage humain, ce qui suppose de fournir des installations telles que des locaux d’habitation, des toilettes…

Un design élégant

Au lieu de cela, l’équipe de conception a mis au point un navire élégant qui abritera une architecture informatique IBM. Eric Aquaronne, responsable de la stratégie des systèmes d’IBM, a expliqué que, tout d’abord, les entreprises devaient collaborer sur les fonctionnalités de reconnaissance d’image des motomarines, fonctionnant sur la technologie IBM PowerAI Vision, ainsi que sur les serveurs IBM Power Systems.

Ce modèle a été entraîné avec des données et des images de la baie de Plymouth Sound dans le canal anglais et, à l’aide des systèmes d’identification automatisés (AIS), de RADAR et de LIDAR, il devrait permettre au navire de naviguer au-dessus de l’océan sans être guidé.

Source :

TechWorld