Ce jour marquait le lancement du salon Tokyo Motor Show dans la capitale nippone. Il s’agit du salon automobile durant lequel les constructeurs auto japonais, sud-coréen, chinois et compagnie exposent leur vision de l’avenir de l’automobile. Pour son premier passage acté, Nissan fait forte impression en inaugurant le Ariya Concept, premier SUV 100 % électrique de son si vaste catalogue. Qu’a donc d’intéressant ce SUV futuriste sous le capot au moins d’attirer autant les foules ?

Un SUV littéralement effrayant de beauté

Nissan a profité de la tribune que lui proposait le Tokyo Motor Show pour dévoiler la grosse nouveauté à venir dans sa gamme de voitures. Soit un SUV aux airs assez uniques. Et c’est le cas de le dire.

Ainsi Nissan nous pond un véhicule dont le form-factor n’est pas sans rappeler le Rogue ou X-Trail. Une devanture très agressive et un dos où est logé un béquet lumineux incrusté de LEDs. Du reste, c’est la caladanre assez volumineuse du SUV qui frappe de prime abord. Ses courbes aérodynamiques et son gabarit assez imposant n’auront pas fini d’en surprendre plus d’un.

Au premier coup d’oeil on croirait voir un Mercedes GLA ou une BMW X6. Et c’est une bonne nouvelle. Qui confirme la montée en gamme de Nissan.

Sous le capot de la bête

L’Ariya Concept devrait déferler sur le bitume dès fin 2020 et devrait sauf surprise être bâti sur un système de deux moteurs électriques de spécifications inconnues mais dont l’effort permettra de réaliser un 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes.

Côté autonomie, comptez sur 400 kilomètres au compteur. Sans oublier les divers accessoires de conduite qui seront proposés de série à l’auto. Notamment un système de conduite autonome à trois niveaux baptisé ProPilot. Le prix demeure cependant inconnu mais au vu de la bête il est fort à parier qu’il faudra se délester de beaucoup d’euros.

Source :

Clubic