Tandis que d’un côté l’on a droit chez Tesla et Porsche à un lutte pour le leadership du haut de gamme des véhicules électriques, chez Toyota et compagnie la compétition se fait surtout au niveau des citadines. Comme en juge le lancement par la firme nippone d’une citadine hautement minimaliste et dont le nom demeure inconnu. La citadine est présentée en prélude au salon automobile de Tokyo qui ouvrira prochainement ses portes. Tout sur l’une des citadines les plus minimalistes du moment.

La citadine de Toyota en fait bien trop peu

Bien que la firme n’ait jamais vraiment cru en l’électrique, Toyota s’efforce de livrer chaque année un ou deux véhicule propulsé par ce carburant zéro émission. Pour rappel le nippon préfère l’hybride, dont il est le leader incontesté et incontestable.

L’Ultra Compact EV de Toyota – Crédits photo : Toyota

Ainsi on a droit sur sa citadine au strict minimum. Un véhicule au gabarit contenu et aux dimensions hautement limites. Deux places à bord pour les deux occupants, et presque pas de place pour les bagages. C’est bien une citadine, il ne faut donc pas espérer faire un tour en province à son bord. Sauf si bien-sûr vous le faites sans bagage.

Sous le capot de la citadine de Toyota

Pour sa première du genre, Toyota n’a pas réellement fait les choses en grand. On retrouve à bord de son au auto un moteur de 100 Kw. Ce dernier pourra décupler jusqu’à 90 chevaux sur route. Il ne faudra donc pas pousser le champignon à fond au risque de voir son autonomie fondre comme neige au soleil. En parlant de cette autonomie. Il est question sur l’Ultra Compact EV de Toyota, de 100 kilomètres tout au plus.

Pour une vitesse de pointe de 60 km/h. Encore une fois il est question d’une citadine minimaliste et non d’une voiture de course. Malheureusement il faudra patienter un peu pour obtenir le tarif de l’auto.

Source :

Engadget