Le plastique est partout et nous le savons. Même dans nos assiettes lorsque nous mangeons un morceau de poisson ou un steak il y a de fortes chances que celui-ci soit contaminé par une molécule de plastique. Or des solutions existent pour lutter contre cette prolifération sauvage de plastique. Comme l’interdire, ou en réduire l’utilisation. La Californie vient de faire le premier choix, puisque bien qu’il ne soit pas totalement interdit, désormais il est prohibé de proposer des articles de toilette en plastique dans les hôtels. C’est une grande victoire pour la planète.

La Californie dit non au plastique dans les chambres d’hôtel

Les hôtels, la Californie en compte à la pelle. Pour rappel il s’agit de l’état le plus prolifique et le plus riche des Etats-Unis. Or lui aussi fait face au problème plastique. On en trouve partout ou presque. A la plage, dans les restaurants, à l’école, au bureau. Et même dans les hôtels.

Or le plastique a désormais mauvaise presse. Et il est du coup préjudiciable pour tout acteur économique, d’user de produits faits presque entièrement de plastique. Outre son impact assez pervers sur notre planète.

Des flacons en verre – Crédits photo : PxHere

Ainsi dès le 1er janvier 2023, il sera interdit dans les hôtels californiens de proposer des articles de toilettes contenus dans des récipients en plastique. Cette mesure concerne les hôtels de plus de 50 chambres ou suites.

Quelle alternative ?

En lieu et place de ce plastique les établissements hôteliers sont invités à préférer les contenants en verre qui sont davantage aisés à recycler.

Quelles mesures de répression ?

Toute contravention à cette mesure sera assortie d’une amende de 500 dollars. La récidive sera quant à elle punie d’une amende de 2 000 dollars et il est même prévu de fermer l’établissement hôtelier au bout de 10 infractions. Pour rappel, la mesure prendra effet en 2023. Les hôtels californiens ont donc assez de temps pour se mettre au pas.

Source :

Sciencepost