Volkswagen n’a semble-t-il pas dit son dernier mot en ce qui concerne le marché des véhicules électriques. Alors que la quasi-totalité des marques concurrents participent à la dans des EV, l’allemand se contente de pousser une ID3 qui fait pâle figure face à un Peugeot e-208. Alors attendu sur le marché européen, VW a décidé de lancer sa campagne électrique officialisant un SUV 100 % à traction électrique en Chine. Cette voiture se nomme Sol E20X et est issue d’un partenariat entre VW et une marque locale.

VW se lance dans l’électrique… en Chine

L’allemand est un habitué du marché chinois où il dispose déjà d’innombrables succès. Cependant, il s’agissait de véhicules thermiques dont la réelle plus-value n’était que leur prix et le luxe à l’allemande qu’ils inspiraient.

La SOL E20X – Crédits photo : YouTube

Or avec le lancement de ce nouveau SUV, VW signe réellement son entrée de plein fouet dans la course à l’électrique. Le SOL E20X est issue d’un partenariat entre VW et un constructeur local, JAC.

Les détails techniques du SOL E20X

Long de 4,13 m, l’E20X de VW est un SUV qui se présente sous les traits d’une Seat déjà très connue. Logique somme toute, puisque Seat appartient au groupe VW.

Sous son capot on a notamment droit à un moteur de 92 kW. Ce qui lui permettra aisément de trancher l’asphalte de 0 à 100 km/h en l’espace d’à peine 8 secondes. Nous sommes à 3 secondes d’une voiture de sport. Même si pour être franc l’E20X ne se voue absolument pas à ce dessein.

Côté batterie on a droit à une pile de 49,5 kWh. Qui lui confère une autonomie de 402 km. Selon le cycle d’homologation chinois. Difficile de prédire les résultats chez nous en France. Il faudra du coup attendre de voir débarquer la SOL E20X dont le tarifs de départ est fixé à 128 000 RMB, soit 17 000 euros.