Maisons, ponts et même des orgues. En utilisant une imprimante 3D, vous pouvez tout faire. Le marché des produits et technologies d’impression 3D atteindra plus de 22 milliards d’euros d’ici 2030. Selon les chiffres du cabinet de conseil PWC, les prochaines années verront se développer l’industrie aérospatiale, les technologies médicales et l’automobile en particulier.

Cependant, outre ces secteurs en croissance, d’autres sont à venir : des concepteurs qui impriment des costumes en 3D ou des fanatiques d’aéronefs qui reconstruisent un JSF à l’échelle, vous l’aurez deviné, des pièces imprimées en 3D. Et quelle est la meilleure lecture de cette semaine ? Réduire les déchets alimentaires en mettant les restes de nourriture dans une imprimante 3D.

Y a-t-il quelque chose qu’une imprimante 3D ne peut pas faire ?

Il existe encore des types de métal difficiles à imprimer. Il y a beaucoup de recherche à ce sujet. Et les polymères durs avec un degré élevé de rigidité sont également difficiles; ceux-ci nécessitent une température plus élevée. Différents types d’aliments varient en structure. En matière de chocolat, il faut tenir compte des propriétés de coagulation. Il y a quelques années, il n’était possible d’imprimer de très petites quantités de chocolat afin d’éviter les problèmes thermiques. Et maintenant c’est possible.

Voici le potentiel de cette technologie :

Il y a beaucoup d’expérimentation sur la façon de mélanger des matériaux flexibles avec des matériaux durs. Certains polymères peuvent être imprimés à 100 degrés Celsius. En ce qui concerne le métal, il faut parfois atteindre 1000 degrés Celsius.

Les nouveaux développements

Dans l’industrie, les fabricants utilisent souvent des méthodes d’impression 3D lorsqu’il s’agit de produits spécifiques en petites séries. Pièces d’aéronefs pour un certain type d’aéronef, par exemple. Parce que les quantités en jeu sont faibles, vous voulez que ces produits soient parfaits dès le départ. Mais chaque produit est différent.

Il est parfois difficile d’estimer la réaction du matériau aux niveaux de température. Il n’est donc pas toujours possible d’imprimer les choses correctement en une seule fois. C’est pourquoi nous utilisons de plus en plus de simulations et de jumeaux numériques. Cela vous permet d’éliminer les erreurs de conception avant d’imprimer quelque chose. Vous n’avez pas besoin de créer plusieurs prototypes d’un produit que vous pourriez ne vendre qu’une fois.