Après avoir imposé son réseau social comme leader du marché, le groupe Facebook se prépare activement à réinventer la manière dont nous nous servons des plateformes de réseautage social. En effet, le groupe fort d’un quatuor mortel : Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram totalisant plus de 5 milliards d’utilisateurs au total développe activement Horizon. Il s’agit d’un réseau social en réalité virtuelle dont le lancement ne serait plus très loin.

Facebook à l’assaut de la réalité virtuelle

Après des expériences réussies dont notamment Facebook et Messenger, mais aussi des rachats géniaux tels que Instagram et WhatsApp, Facebook a surtout connu la diète ces dernières années. Malgré bien évidemment ses performances commerciales qui lui ont permis de se hisser au rang des 10 sociétés dotées de la plus forte capitalisation boursière.

Parts de marché des plateformes de réseautage social – Crédits photo : Twitter

Cependant, Facebook c’est aussi des ratés. Comme notamment son service de rencontre en ligne, mais aussi son smartphone, des changements d’interface hués par les utilisateurs de ses plateformes. Sans oublier ses ratés matériels dont l’enceinte connectée avortée ou le dispositif de visioconférence annoncé tant de fois qu’on aurait pu se passer desdites annonces.

Enfin, le dernier raté en date, Libra qui peine à convaincre autant les banques que les états et qui s’achemine tout doucement vers la poubelle. Facebook estime avoir flairé le bon filon avec Horizon, qui devrait débarquer dans les mois à venir.

Comment va fonctionner Horizon ?

Le plus simplement du monde, Horizon permettra de faire évoluer les avatars des utilisateurs de la plateforme dans un monde en réalité virtuelle, tout en leur permettant d’interagir entre-eux.

Pour cela il faudra bien évidemment disposer d’un casque Oculus lui aussi de fabrication Facebook, ainsi que d’un compte. Car oui, si votre avatar est bien connecté à votre profil Facebook, Horizon et Facebook seront deux plateformes séparées. Toujours en réalité virtuelle il sera possible de visionner des films ou jouer à des jeux vidéos, de même qu’accéder à divers contenus. Enfin, Horizon sera bel et bien gratuit, mais à ce prix vous vous doutez bien que c’est surtout vous qui serez le produit.

Source :

Sciencepost