On ne sait peut-être pas encore comment nous rendre sur Mars, mais comme on pouvait s’y attendre d’une société dirigée par Elon Musk, SpaceX a déjà une longueur d’avance. La société privée a exploité des images de Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA, un satellite d’imagerie en orbite autour de la planète, afin de déterminer le site d’atterrissage de son vaisseau spatial Starship en développement.

Robert Zimmerman, l’historien de l’espace, a découvert des images portant les étiquettes « Site d’atterrissage pour SpaceX Starship », dans des données de la NASA. Les images de la surface de Mars ont été prises par un système de caméra de haute résolution appelé HiRISE, puis téléchargées sur le site Web de l’université de l’Arizona, l’institution chargée de faire fonctionner la caméra.

Une recherche qui a débuté il y a deux ans

La recherche d’un site d’atterrissage de SpaceX remonte à 2017. Au cours des deux dernières années, la société a restreint ses recherches à une vaste plaine appelée Arcadia Planitia. Cinq des six sites d’atterrissage potentiels montrés dans les nouvelles images se trouvent à l’intérieur de cette zone.

Voici la présentation de ce vaisseau spatial en anglais :

Des recherches antérieures ont suggéré que les plaines pourraient être couvertes d’abondantes quantités de glace peu profonde à basse altitude. Cela permettrait non seulement de fournir un accès à l’eau pour subsister et au carburant pour un retour sur Terre.

Les conditions sont favorables à un atterrissage sécurisé

Les plaines seraient parfaites pour un atterrissage sécurisé grâce à l’absence d’obstacles géographiques tels que de gros rochers. L’Arcadia Planitia est aussi plus chaud et que son climat est plus doux que celui d’autres régions de Mars.

Selon Elon Musk, PDG de SpaceX, Starship entreprendra sa première mission dès 2020. Mais la société a une tâche énorme devant elle. Une version beaucoup plus petite de son vaisseau spatial a réalisé son premier vol sans attache seulement en juillet. Et selon Musk, un véhicule d’essai deux fois plus gros est prévu.

Source :

Futurism