L’ail est une boule de poil féline moelleuse avec un nez rose et de petites oreilles grises, tout comme le chat dont il a été cloné. Son chat est décédé des suites d’une maladie des voies urinaires, a déclaré Huang Yu, propriétaire de Garlie. Elle a décidé de le cloner parce qu’il était spécial.

Mais si l’ail est biologiquement identique à son prédécesseur, il n’est pas le même chat. Il a sa propre personnalité et forme ses propres souvenirs. À présent que la société chinoise de biotechnologie Sinogene a dévoilé le premier chat cloné du pays, la prochaine étape consistera à utiliser l’intelligence artificielle pour transférer les souvenirs d’un animal de compagnie à son clone.

Une étape majeure

Lors d’une conférence de presse, le directeur général de Sinogene a déclaré que pour faire en sorte que l’animal cloné partage les mêmes souvenirs avec l’original, la société envisage l’utilisation de l’intelligence artificielle ou de la technologie d’interface homme-machine pour les stocker ou même les transmettre à d’autres.

Voici la présentation de cette société en anglais :

Même si rien ne permet de savoir si cela est même techniquement possible, le fait que Sinogene se penche là-dessus pourrait être considéré comme un signe qu’il existe une demande d’animaux de compagnie identiques, à la fois dans leur corps et dans leur esprit à leurs prédécesseurs.

C’est aussi une situation inquiétante

Le clonage des animaux de compagnie est déjà controversé, les scientifiques ont affirmé que les animaux clonés n’étaient pas aussi sains et avaient une durée de vie plus courte que les animaux nés naturellement.

Certains activistes ont soutenu que cloner des animaux de compagnie était contraire à l’éthique compte tenu du nombre d’animaux de refuge qui ont besoin de maisons. Néanmoins, cela n’a pas empêché les stars de dépenser des milliers de dollars pour que leurs animaux de compagnie adorés soient ramenés à la vie.

Source :

Futurism