Il n’y a rien de tel que de belles images pour se remémorer l’ambiance et revivre les émotions des événements les plus importants de la vie. Il est indispensable de trouver un outil qui convienne pour sublimer vos photos et vos vidéos afin d’en faire des souvenirs inoubliables à partager avec tous vos proches. Les professionnels sont ainsi nombreux à opter pour Adobe Premiere Pro, le logiciel pour les pros, complexe, mais assez difficile à maîtriser et coûteux : l’abonnement tourne autour de 287,77 euros par an ! Heureusement, différentes alternatives existent quand on a un buget limité et aucune connaissance poussée en multimédia.

Des logiciels intuitifs à la portée de tous ?

Prendre des photos et des vidéos est désormais à la portée de tous grâce aux smartphones et autres appareils mobiles révolutionnaires. Il arrive souvent que la capacité de stockage d’un appareil ne suffise plus à cause du grand nombre de clichés réalisés et de séquences enregistrées lors des grandes occasions. Le meilleur moyen de libérer la mémoire des appareils sans avoir à supprimer de précieux fichiers est de les rassembler et de les monter en séquence spéciale. Mais avec quel logiciel ? En voici quelques-uns parmi les plus connus…

Movavi Video Editor est un logiciel pour les amateurs, mais ayant toutes les fonctionnalités nécessaires, pour la modique somme de 29,95 euros. Il vous permettra de réaliser facilement vos vidéos de vacances et/ou d’éditer les films des événements les plus importants de votre vie.

Cet éditeur de vidéo s’adresse à tous : particuliers et professionnels. Aucune compétence particulière en multimédia n’est requise. L’outil intègre des fonctionnalités intuitives afin d’accommoder au mieux tous les utilisateurs. Cela vous permettra de créer rapidement et aisément des vidéos.

À noter qu’il existe aussi le programme iMovie, un logiciel pour iPhone, gratuit, mais ne concernant malheureusement pas tous les supports. D’aucuns préféreront donc Kizoa, un logiciel de montage en ligne, gratuit également, mais inaccessible hors connexion.