La guerre des services de streaming ou de vidéo à la demande est désormais déclarée, depuis que Disney a annoncé Disney+, son service concurrent de Netflix, et sensé être lancé officiellement en novembre 2019. Alors que certains pressentaient une convivialité de cohabitation entre les deux plateformes, Disney semble avoir pris la ferme résolution de mettre un coup de pied dans la fourmilière en proposant son service de VoD à un prix défiant toute concurrence. Il ne faudra débourser que 6,99 euros tous les mois pour accéder à Disney+.

Netflix sur la sellette

Netflix n’a jamais vraiment été abordable pour les utilisateurs, qui se plaignent de plus en plus de la qualité du contenu proposé par le géant américain du streaming vidéo en ligne.

Depuis l’annonce de Disney+ par sa maison mère, nous attendions de voir quelles armes seraient mises à disposition afin de grappiller quelques milliers d’utilisateurs à Netflix. Il n’aura pas fallu très longtemps puisque Disney a annoncé au courant du weekend que Disney+ sera proposé à 6,99 dollars par mois. Du moins à son lancement.

Disney+ vs Netflix – Crédits photo : YouTube

Or en général en matière de contenus dématérialisés les prix américains sont convertis en euros sans surtaxe. Il est donc fort probable que Disney+ débarque en Europe pour 6,99 euros par mois.

Des fonctionnalités de haute facture à prix riquiqui

Pour ces 6,99 euros, l’utilisateur aura droit à du contenu en qualité vidéo 4K ainsi que la possibilité de consommer ce contenu depuis 4 écrans de tailles variables, en simultané.

Chez Netflix, une telle offre coûte 15,99 euros. D’autant plus que là également il est demandé pour voir en simultané, de ne lancer le service que sur deux écrans.

Disney+ frappe fort

Outre ce lancement à prix catholique, Disney+ a la force de Disney derrière lui. Notamment grâce à un catalogue fourni et aussi long que la distance séparant Paris et Washington. Avec des franchises telles que Star Wars ou encore Daredevil et surtout l’univers Marvel, tous les condiments sont en place pour faire une sauce à succès.

Source :

KultureGeek