Malgré un mariage avorté avec le groupe Renault – Nissan – Mitsubishi, Fiat l’emblématique constructeur italien d’automobiles poursuit sa politique de modernisation et de rajeunissement. Après une insolente 500 Dolcevita inaugurée en l’honneur de l’homme et de l’anniversaire du modèle, Fiat prépare une salve très peu médiatisée sur le marché des automobiles électriques. Sans plus tarder, voici toutes les informations que nous avons pu recueillir au sujet de sa première full electric, la Panda EV.

Un avenir électrique chez Fiat ?

Le constructeur italo-américain croit dur comme fer en un avenir électrique. Du coup, elle investi massivement dans ce domaine afin de prédire le lancement d’une gamme complète d’autos ne rejetant aucune once de dioxyde de carbone.

En juin dernier Fiat mettait à contribution 700 millions d’euros pour doper le développement de modèles électriques, et la construction d’une nouvelle usine dans laquelle ces modèles seraient assemblés. Ce vaste plan inclut dans un premier temps le lancement l’an prochain d’une Fiat 500e électrique, et deux ans plus tard d’une Fiat Panda thermique qui reprendra sauf surprises les traits de la prochaine génération de Panda, agrémentée d’une sauce à propulsion électrique.

Avec comme objectif l’assemblage de 80 000 véhicules électriques par an à partir du troisième trimestre 2020.

Un système de batteries modulaires

Fiat envisage de pouvoir son auto électrique d’une autonomie de 100 km au départ. Cette autonomie pourra ensuite être accrue grâce à des packs de batteries modulaires de 100 km chacune, que le client louera ou achètera. Ainsi, trois packs de batteries pourront fournir une longévité sur route de 300 km.

Date de lancement ?

Pour l’instant Fiat a prévu le lancement de la Panda électrique pour 2023. Cependant la marque se réserve le droit de rapprocher l’officialisation de sa seconde électrique à 2021. Pour rappel en 2020 on aura déjà droit à une Fiat 500e. Une déclinaison tout électrique de la Fiat 500.

Source :

Clubic