Des chercheurs de Second Sight Medical Products, un fabricant de prothèses visuelles, ont créé un nouveau système oculaire bionique qui envoie des signaux électriques au cerveau du porteur via un implant, lui permettant ainsi de revoir. Il s’agit d’une avancée majeure dans le domaine, puisque les personnes ayant des problèmes de vue pourront en profiter.

Les prochaines itérations pourraient un jour non seulement permettre aux aveugles de percevoir la profondeur, mais elles pourraient même donner aux porteurs un moyen de voir dans le spectre infrarouge.

L’œil du futur

Le système de prothèse corticale visuelle d’Orion, construit par Second Sight, consiste en une petite caméra fixée à une paire de lunettes. La caméra convertit ce qu’elle capture en signaux électrique, qui sont ensuite envoyés au cerveau du porteur pour créer une image réelle de la réalité.

Voici une vidéo en anglais détaillant cette technologie :

L’implant nécessite une nuit d’hospitalisation plus le temps de récupération. Mais une fois en place, il peut stimuler le cortex visuel de l’utilisateur pour développer une carte spatiale, permettant ainsi au porteur de voir une image en basse résolution.

Une vision thermique

Les chercheurs pensent déjà à l’imagerie thermique de type « Predator ». Ce serait bien pour les personnes aveugles d’avoir cela comme une sorte de mode dans lequel ils pourraient passer à l’imagerie thermique. Les utilisateurs auront en effet la possibilité de discerner les images qu’ils voient via les signaux transmis par le dispositif. Ils pourront ainsi vivre comme d’autres personnes qui n’ont pas ce handicap.

Ils peuvent identifier plus facilement où se trouvent les personnes dans la pièce, jour et nuit. De plus, ils auront la capacité d’identifier la partie chaude d’une cuisinière ou d’une tasse de café. Des fonctionnalités diverses qui simplifieront grandement la vie des personnes avec des problèmes de vue.

Source :

Futurism