Pour mettre en ligne votre site web, vous aurez le choix entre différentes offres d’hébergement. Nous allons dans cet article confronter deux solutions très plébiscitées, dont le serveur VPS et l’hébergement partagé. Quels sont les potentiels de la première option par rapport à la seconde ?

Qu’est-ce qu’un serveur dédié virtuel ?

VPS est une abréviation anglaise signifiant Virtual Private Server ou serveur privé virtuel en français. Cette formule d’hébergement fonctionne grâce à des hyperviseurs. Il s’agit des logiciels de virtualisation. En principe, plusieurs machines virtuelles sont installées sur un ordinateur physique et utilisent les ressources de ce dernier.

Le VPS permet l’hébergement de plusieurs sites simultanément. Chaque machine émulée marche cependant de manière indépendante avec un système d’exploitation, une mémoire, des logiciels et des fonctionnalités qui lui sont propres. Les utilisateurs ne peuvent pas accéder au serveur physique et l’accès aux données d’un autre serveur virtuel leur est également impossible. Ils bénéficient pourtant d’une partie de la puissance de calcul.

Un hébergement performant, mais à moindres frais

Vous pouvez découvrir un serveur VPS à moins de 15€ chez Ikoula. Cela vous montre qu’un hébergement dédié virtuel peut être abordable. Le coût moins onéreux est l’atout majeur du serveur partagé. Si votre site web est hébergé sur un serveur mutualisé, vous dépendez de l’audience et des actions des autres sites. La bande passante est partagée entre plusieurs clients. Or, les choses se passent autrement sur le serveur privé virtuel. Vous serez isolé des autres utilisateurs. Ce qui fait qu’ils n’auront aucun impact sur votre fonctionnement. Vous aurez également vos propres ressources.

serveur dédié virtuel

La différence avec l’hébergement mutualisé

À première vue, le serveur dédié virtuel utilise la même approche que l’hébergement partagé. Il s’agit cependant bien de deux concepts différents. En empruntant le vocabulaire de l’immobilier, le principe du serveur mutualisé c’est comme louer un appartement au sein d’un immeuble. Vous n’avez droit à aucune modification. Le respect de la communauté est primordial pour une vie sereine. En VPS, en revanche, vous pouvez être propriétaire de votre espace. Ce qui vous donne une certaine liberté.

Une gestion indépendante pour le VPS

L’autre atout indéniable du VPS c’est le pouvoir de configurer votre serveur à votre guise. Vous ne serez pas limité dans vos envies de personnalisation. En ayant accès à la racine, vous êtes libre d’installer les applications dont vous aurez besoin.

Une meilleure sécurité internet

En faisant toujours la comparaison avec l’hébergement partagé, le VPS propose une sécurité plus efficace. Le système privé apportera une meilleure protection à votre site internet.

Si le trafic de votre site évolue rapidement, mais que vous ne disposez pas encore des moyens suffisants pour vous payer le service d’un serveur dédié, l’hébergement privé virtuel vous suggère un compromis intéressant. C’est le luxe du système dédié, mais à un prix plus raisonnable. Il vous offre plus de flexibilité en termes de gestion de votre site web. Si vous optez pour un VPS cloud, vous aurez la possibilité de répondre au mieux à vos besoins de ressources.