Il y a trois ans, l’Israël a lancé son programme de véhicules blindés de combat avancés, le Carmel, une initiative visant à développer le char de l’avenir de l’armée. Dimanche, le pays a présenté trois prototypes du Carmel, et sur la base de cette démonstration, l’avenir des combats militaires pourrait impliquer davantage de contrôleurs de style console de jeux.

La course aux armements fait rage ces derniers temps. Toutes les grandes nations cherchent à développer des véhicules, des armes ou autres dispositifs innovants.

Diriger un char, c’est comme jouer à un jeu vidéo

L’Israël a demandé à trois sous-traitants de la défense, Israel Aerospace Industries, Rafael et Elbit, de concevoir leur propre version du Carmel, et chaque société avait une vision légèrement différente pour le développement du char. La version d’Elbit fournissait aux soldats des casques affichant des images provenant de caméras et de capteurs situés à l’extérieur du char, tandis que la version de Rafael présentait un design panoramique révolutionnaire.

Voici la présentation de ce projet en anglais :

Mais seul le prototype de Carmel d’Israel Aerospace Industries avaient des soldats utilisant une manette de jeu de type Xbox pour contrôler la machine de guerre. Il s’agit d’une avancée majeure dans le domaine. En effet, cette technologie pourrait offrir aux conducteurs une meilleure expérience de manipulation.

Des solutions matérielles innovantes

Ce n’est pas la première fois qu’une armée s’adonne aux solutions matérielles. Les marins utilisent un contrôleur Xbox pour diriger un sous-marin d’attaque de 2,7 milliards de dollars pour la marine américaine depuis au moins mars 2018.

En effet, les appareils coûtent cher que les contrôleurs personnalisés et les soldats sont souvent déjà familiarisés avec leur fonctionnement. Maintenant, le fait qu’Israël envisage un contrôleur Xbox pour son char Carmel pourrait être un signe que les dispositifs deviennent une option régulièrement pour les opérations militaires.

Source :

Futurism