Bien souvent, si les joueurs téléchargent les derniers jeux vidéos du moment sur le Google Play Store, ceux-ci se limitent aux versions gratuites ou dénuées de toutes les fonctionnalités phares. Du coup il n’y a qu’une faible frange de ces joueurs qui reversent de l’argent aux éditeurs de jeux qui font des marges relativement faibles comparés à leurs équivalents sur console. Cette situation dérange assez Google, qui de plus devra dans quelques semaines faire face à un concurrent de poids en la matière, Apple Arcade.

D’où l’idée de mettre sur pied un abonnement unifié qui permet à l’utilisateur de jouer à des dizaines de centaines de jeux en illimité, sans publicité, ni achat intégré et ce à moindre coût. Baptisé Play Pass, cet abonnement est en phase de test chez le géant de Mountain View.

Play Pass est proche de l’officialisation

C’est l’an dernier que les premières fuites au sujet de Play Pass ont émergé. Ces dernières étaient cependant assez floues, et ne permettaient pas d’appréhender la portée ou l’envergure du projet de Google, qui vise finalement à unifier les achats de jeux au sein de sa plateforme en un seul et unique abonnement mensuel, en vue de soulager d’une part les utilisateurs, mais avant de stimuler ces derniers à sauter le pas et télécharger toujours plus d’applications.

car si chez Apple la part de revenus générés par l’App Store ne cesse d’exploser d’année en année, c’est le contraire chez Google. Dont le Play Store peine à faire la différence en matière de performances commerciales.

Play Pass ne concerne que les jeux vidéos pour l’instant mais devrait à terme se généraliser et inclure les applications + les jeux au sein d’un abonnement mensuel facturé 4,99 dollars ou 4,99 euros.

Libre de faire ce que je veux

Le lancement de Play Pass sera progressif et les pays américains seront les premiers servis. Cependant, la firme compte laisser l’utilisateur maître de la gestion de son abonnement, qui sera sans engagement et pourra du coup être résilié à tout moment.