Les grandes entreprises brassicoles parient beaucoup sur l’avenir du THC buvable, mais on ne sait pas exactement à quel genre de clients ils veulent proposer leurs produits. Les acteurs du secteur cherchent à proposer des choses nouvelles aux consommateurs. Mais pour ce genre de produits, ce serait surprenant de le voir sur le marché.

À l’heure actuelle, les boissons à base de cannabis sur le marché comprennent des seltzers, des bières et des limonades, et elles présentent un teneur en THC important et un goût généralement brut. Aujourd’hui, ces boissons ne représentent que deux à trois pour cent des ventes de bières à base de cannabis, ce qui pose la question de savoir à qui le marché émergent est destiné.

Un marché encore en désordre

Une enquête réalisée par Lewis à travers la Californie et le Canada, a souligné que les sociétés de recherche et de développement en matière de boissons composés de THC proposaient encore des produits avec une qualité pas toujours au top.

Voici la première bière à base de cannabis :

Les personnes en charge de l’étude ont même qualifié ces boissons de mélange de lait et d’urine. Et la majorité des fabricants commencent illégalement ou continuent de voler sous le radar des autorités de réglementation. Cela se traduit par des boissons avec un taux de THC allant de 2,5 mg à 100 mg. Cette vérité illustre parfaitement le secteur en désordre et à peine réglementé aux États-Unis.

De plus en plus d’investissements dans le secteur

Le marché du cannabis a connu un essor fulgurant ces dernières années. D’ailleurs, on peut aujourd’hui découvrir toute une gamme de produits à base de THC au quotidien. Très souvent, il est utilisé dans le domaine de la médecine.

Malgré l’enquête, ou peut-être à cause de toute cette confusion et de ce battage médiatique, les professionnels du secteur ont investi des millions de dollars dans le cannabis. Mais pour l’instant, l’ensemble du marché semble être une bulle brute et neutre.

Source :

Futurism