Il y a exactement 110 ans, l’inventeur français Louis Blériot a été le premier à faire voler un avion au-dessus de la Manche, le cours d’eau séparant le Royaume-Uni de la France. Pour honorer cet exploit, un autre inventeur français envisage de faire son propre voyage transmanche cette semaine, mais il tentera de le faire tout en pilotant un hoverboard volant qui ressemble étrangement à celui utilisé par l’ennemi juré de Spiderman, Green Goblin.

Aller au-delà de ses limites

Le champion de jetski devenu inventeur, Franky Zapata, a récemment piloté son hoverboard à réaction, le Flyboard Air, au-dessus des festivités du 14 juillet à Paris, tout en portant un fusil. Ce fut un événement qui a attiré l’attention, bien sûr, mais selon Zapata, c’était loin d’être aussi difficile que le prochain passage par la Manche.

Voici le vol de Zapata le 14 juillet :

Il a utilisé 3 % des capacités de la machine, et il lui faudra 99 % pour la prochaine étape. Ce ne sera pas facile du tout et il pense avoir 30 % de chance de réussir, a indiqué le pilote. S’il réussit, il s’agira d’une véritable prouesse, puisqu’un hoverboard volant pourrait ne pas être pratique pour traverser la Manche.

Une décision partagée

Dans l’état actuel des choses, Zapata décollera de Sangatte en France, et atterrira à 35 km de Saint Margaret Bay, au Royaume-Uni. Le trajet devrait durer environ 20 minutes, le vol stationnaire pouvant atteindre une vitesse maximale de 140 km/h.

Zapata devra s’arrêter à mi-chemin pour faire le plein, mais il n’a pas encore décidé s’il le ferait en atterrissant sur un navire ou en planant au-dessus de celui-ci. Le vol stationnaire est la proposition la plus risquée, mais cela lui permettrait de bénéficier d’un vol continu, tout comme celui que Blériot avait fait 110 ans auparavant.

Source :

Futurism