La scientifique Vivienne Ming a axé sa carrière professionnelle sur l’exploration des différentes manières d’utiliser la technologie pour maximiser le potentiel humain. Mais dans un fascinant nouvel essai, elle explique comment elle a également canalisé ses compétences pour une raison extrêmement personnelle.

Selon Ming, une fois que son fils a été diagnostiqué autiste, elle a mis son expertise au service de la création d’un système de reconnaissance des visages et des expressions pour Google Glass, conçu pour interpréter les expressions faciales des autres en temps réel. Dans son article, elle soulève des questions surprenantes sur l’impact de la technologie sur la santé de son fils. Elle a ainsi choisi de transformer son fils en cyborg et de changer la définition de ce que signifie être humain.

Des cyborgs sont parmi nous

Il ne fait aucun doute que l’utilisation de la technologie pour augmenter la biologie humaine n’est plus un fantasme de science-fiction de nos jours, des personnes avec des implants cochléaires, des yeux bioniques et des prothèses à contrôle mental sont déjà sur le marché.

Voici les propos de la scientifique en anglais :

Ces dispositifs peuvent avoir des objectifs très différents, mais en général, ils ont tous le même but : rendre quelqu’un de différent plus semblable à l’humain moyen. Le système que Ming a développé pour son fils entre dans cette même catégorie. Mais que se passe-t-il lorsque les neuroprothèses sont utilisées no pas pour niveler le terrain de jeu, pour ainsi dire, mais pour placer certaines personnes sur un niveau supérieur ?

Développement de neurotechnologie

En théorie, n’importe qui pourrait avoir accès à de nouvelles neurotechnologies. Mais en réalité, ceux qui ont le plus en mesure de tirer parti d’eux sont probablement ceux qui en ont le moins besoin. En d’autres termes, les premières personnes à avoir accès à la dernière technologie cyborg seront celles qui en ont les moyens.

Les institutions mondiales pourraient règlement l’utilisation de ces technologies, en élaborant des règles qui garantissent que tout le monde puisse tirer parti de ces dispositifs.

Source :

Futurism