L’emblématique Ford Mustang, synonyme de puissance à l’état brut mais aussi de consommation barbare en carburant, se paie enfin une version toute électrique grâce à l’intégrateur Charge Automotive. Ce dernier grâce un nombre incalculable de modifications fait amende honorable en alliant à la fois écologie, respect de l’environnement et nervosité au volant. Voici la Ford Mustang 100 % électrique.

Ford Mustang électrique : quelques aménagements extérieurs

Pour réussir à faire d’une sportive racée une électrique adaptée au monde du sport, Charge Automotive a dû réaliser un certain nombre d’aménagements à l’extérieur du véhicule. Les principaux aménagements ont été réalisés afin de rehausser le châssis en vue de créer un compartiment sous le véhicule où loger les batteries qui alimentent la bête.

Une fois ces aménagements faits il a fallu apporter une touche ici et là afin de créer une réelle identité à l’auto qui n’a de base, plus vraiment besoin du moindre apport. Du moins sur le plan esthétique.

Calandre avec une grille en monofilaments, phares LED, kit carrosserie plus agressif et surtout prises d’air latérales ont dû être installés afin de maximiser la puissance produite par l’auto une fois sur route.

Quoi de beau sous le capot ?

Grâce à ce savant travail, Charge Automotive a pu passer de la Ford Mustang thermique et ses 600 chevaux à une version électrique de 408 chevaux. De quoi décoiffer même le plus puriste des fans du modèle qui pour rappel vient tout droit de 1967.

Sur route, le bolide fend le 0 à 100 km/h en 4 secondes. C’est de très mieux que la version la plus aboutie et puissance de Tesla Model S. Côté autonomie il faudra s’attendre à 320 km selon le cycle WLTP, et la voiture prendrait 12 heures à recharger les batteries. En outre, la Mustang électrique ne sera produite par Charge Automotive qu’à raison de 499 exemplaires, pour un prix fixé à 334 000 euros.

Source :

KultureGeek