En méforme depuis de nombreuses années, le constructeur automobile Honda a été jusqu’à présent très timide sur le marché des véhicules électriques. Il se contente pour l’heure de jouer le rôle de fournisseur pour des marques telles que Renault, Tesla ou encore Lightyear en préparant sous silence la Honda « e », sa vision de la voiture électrique. Un premier prototype de cette petite citadine aux allures des autos rétro des années 80 vient d’être officialisé par le nippon.

Honda prépare activement sa vision de l’électrique

C’est en marge du Salon de Francfort en 2017 que Honda a officiellement annoncé travailler sur une voiture électrique. La firme nous avait même gratifié d’un concept assez alléchant, présentant une auto aux dimensions contenues mais à l’allure assez originale pour ne pas dire loufoque.

Sous le capot en aluminium et alliage de fibre de carbone de cette petite électrique, on retrouve notamment un moteur de puissance inconnue pour l’heure, mais capable d’alimenter en continu une batterie de 35,5 kWh. De quoi lui prodiguer une autonomie de 200 km selon le cycle WLTP. Il faudra en outre à peine 30 minutes pour recharger 80 % de cette batterie via une prise à recharge rapide. De plus la recharge par induction est prévue, comme sur un smartphone.

Cependant, le creuset de la high-tech de pointe du moment se situe dans l’habitacle ou cockpit de la voiture. On y retrouve entre autres trois écrans tactiles servant de tableau de bord et reliés aux divers équipements embarqués. Comme les rétroviseurs « caméra » de la e.

Un premier prototype déjà officiel, lancement de la production + commercialisation dans quelques mois

Le premier prototype de la « e » de Honda devrait donner suite au lancement de sa production d’ici le premier trimestre 2020. Pour une commercialisation attendue à l’automne de la même année.

Cette citadine au look original devrait surtout plaire aux consommateurs du marché japonais, frileux de ce type de véhicules aux allures rétro mais bardées de technologie.

Source :

Clubic