La puissance des smartphones a pris une toute autre dimension désormais, avec l’arrivée de puces ou processeurs plus véloces et toujours plus bardés de coeurs ou de mémoire vive. Tandis qu’il fallait se munir d’au-moins 7 appareils à une certaine époque pour évoluer sereinement dans le numérique, en l’occurrence un téléphone portable, un PDA, un bipeur, un lecteur MP3, un ordinateur portable, son dictaphone et un appareil photo, désormais il suffit de posséder un appareil, un iPhone ou un smartphone Android, pour réussir à tourner même des films. Apple vient de présenter « Coup de Bol », un court-métrage assez hilarant tourné à l’aide d’un iPhone XS Max.

Quand tourner un film devient aussi simple que déverrouiller son iPhone

Co-réalisé par Johanna Benaïnous et Elsa Parra, Coup de Bol est un court-métrage qui conte en 1 minute chrono et quelques, la matinée d’un jeune garçon qui n’aime pas la nouvelle coupe de cheveux que lui a taillé sa maman et appréhende en même temps de se rendre à l’école, sans doute frustré par les railleries de ses camarades.

Ce scénario ressemble à bon nombre de scène de films réalisés grâce à des mastodontes de la production. Seule différence, Coup de Bol a été entièrement tourné à l’iPhone. C’est le modèle XS Max de la firme américaine qui a servi à tourner cette vidéo qui par ailleurs a été un véritable concours huilé au système D et à l’imagination d’une fine équipe.

Des soucis techniques, des solutions ingénieuses

Bien que l’iPhone jouisse d’une excellente caméra pour filmer des vidéos, la principale problématique de cet appareil est sa stabilisation optique. Parfaite pour filmer des scènes à la maison entre amis ou proches, elle l’est moins quand il s’agit de prendre de gros plans, des plans rapprochés ou même des scène de suivi.

Pour pallier à ces problématiques, divers accessoires ont été utilisés dans le cadre du projet Coup de Bol. Notamment des stabilisateurs manuels et des gimbal.

Source :

iPhoneaddict