Un avion en forme de V conçu pour le transport de passagers et de marchandises est une bonne idée pour l’avenir. Les avions pourraient subir un lifting radical. Ce qui motive les fabricants avec les nouvelles conceptions est un intérêt pratique à la réduction des émissions de carbone et à l’amélioration de l’efficacité.

Ce n’est un secret pour personne que les chercheurs spécialisés dans le changement climatique reconnaissent le rôle que jouent les avions dans les émissions. Les émissions de CO2 avaient augmenté de 3,4 % en 2018, ont affirmé les scientifiques. La principale cause en était les émissions des voitures, mais également des avions.

Le transport aérien est très polluant

Dans le monde, les compagnies aériennes ont transporté 4,3 milliards de passagers en 2018, soit une augmentation de 38 millions par rapport à 2017. Avec ces statistiques et les tendances mondiales, tant en matière de transport aérien que de changement climatique, on a besoin de beaucoup de carburant.

Voici la présentation du prototype de cet avion en anglais :

Le secteur aéronautique néerlandais dispose d’un plan d’action. L’année dernière, le ministre des Infrastructure et de la Gestion de l’eau, a présenté un plan visant à rendre le transport aérien plus durable. L’objectif était de réduire les émissions de CO2 de l’aviation du pays de 35 % d’ici fin de 2030.

Une idée provenant d’un étudiant

L’avion en forme de V a été conçu à l’origine par un étudiant de l’université de Berlin. C’était précisément une idée de Justus Benad. Roelof Vos, professeur à la faculté d’ingénierie aérospatiale de l’université de Delft, dirige désormais l’équipe chargée du projet.

L’avion pourrait transporter 314 passagers et des marchandises. L’avion est divisé en deux parties vers l’arrière. Dans une conception traditionnelle, le fuselage produit une traînée importante, mais dans ce dispositif, la carrosserie et les ailes sont fusionnés en un seul composant, ce qui crée beaucoup moins de traînée.

Source :

Techxplore