La dernière limite à l’absence de bordures ou zones de non affichage digital sur la façade de nos smartphones est la présence du capteur photo. En début de semaine nous vous faisions part de la prouesse réalisée par OPPO, Xiaomi et Honor qui ont tout trois réussi à cacher sous l’écran le capteur photo frontal. Xiaomi vient de dévoiler sa technique qui semble de loin la plus aboutie du moment.

Xiaomi s’explique sur son capteur photo sous l’écran

Après le tweet assassin de la marque annonçant avoir réussi à disposer le capteur photo de façade d’un smartphone sous l’écran, Xiaomi a essuyé une vague incalculable d’appel au boycoot, les fans et enthousiastes des technologies arguant que la firme avait truqué les photos et vidéos mises en ligne afin de créer le buzz autour de ses produits.

L’appareil photo sous l’écran selon Xaiomi – Crédits photo : Wiaomi via Twitter

En réponse, Xiaomi a voulu expliquer comment il est parvenu à faire la fusion entre l’écran et le capteur photo antiquement situé à l’avant du smartphone.

Capteur photo sous l’écran, c’est en fait une question de transparence

Xiaomi a tenu apporter plus de précisions quant au fonctionnement de sa dernière invention « badass ». La firme explique en effet que sa technologie est basée sur un écran OLED composé d’une couche de cathode transparente combinée à une couche d’anode elle aussi transparente. Les deux sont coincent en sandwich la couche OLED.

Lorsque le capteur photo frontal est activé, les pixels de la zone d’affichage situés en regard de l’appareil photo sous l’écran restent inertes, et n’affichent donc pas d’image. Ceci dans le but de laisser pénétrer au maximum la lumière qui sera traitée ensuite pour reconstituer le cliché de photographique.

L’appareil photo sous l’écran selon Xaiomi – Crédits photo : Wiaomi via Twitter

Xiaomi ajoute que ce procédé est cependant limité pour l’instant puisque la transparence de l’anode et la cathode de l’écran ne suffit pas à capturer le maximum de lumière afin de produire des clichés dignes d’appareils photo frontaux conventionnels. La firme réfléchirait à ajouter