Que cela ne plaise ou non à Donald Trump, le flambeau de l’innovation est définitivement passé dans l’hémisphère où se trouve la Chine. En effet, après avoir été à l’origine du premier capteur d’empreintes digitales situé sous l’écran, le géant chinois OPPO récidive en étant la première firme technologique à réussir à incruster une caméra sous l’écran d’un smartphone. Xiaomi et Honor ont également annoncé avoir réussi la même prouesse.

Twitter à l’honneur

C’est sur Twitter que OPPO et Xiaomi ont quasiment simultanément lancé un tweet incendiaire qui a mis la sphère tech dans tous ses états en début de semaine. En effet, quand le premier demande à ses fans s’ils ont toujours rêvé d’un écran sans bordure aucune et au capteur photo situé sous l’écran, il répond lui-même en soulignant le fait qu’il est le premier à l’avoir fait.

C’est à peu de choses près le même message véhiculé par Xiaomi qui fait plus dans la sobriété dans son annonce.

Toutefois, preuves vidéo à l’appui les deux firmes originaires de Chine ont fait démonstration de leur prototype fonctionnel d’appareil photo incrusté dans l’écran. Un peu comme le capteur d’empreintes digitales.

La qualité pas encore au rendez-vous ceci dit

Bien que cette prouesse soit remarquable et notable dans l’industrie, il faut rappeler qu’au travers de ce qu’ont proposé OPPO et Xiaomi comme outil de démonstration, la qualité de l’image du capteur photo sous l’écran demeure digne d’un smartphone de 2008.

Quelques ajustements sont encore nécessaires, mais pourront permettre d’ici un à deux ans de jouir d’une caméra à selfie invisible. Pour rappel, cette course à la miniaturisation des composants externes des smartphones s’inscrit dans l’élan visant à ne laisser en façade de ces derniers, qu’un écran bord à bord et dépourvu de toute bordure.

Honor fait aussi son show

La filiale low-cost de Huawei a également fait parler d’elle puisque Honor prétend avoir lui aussi avoir réussi à intégrer dans l’écran, un capteur photo frontal. Affaire à suivre !