Le monde de la robotique ne cesse de nous surprendre. D’ailleurs, cette technologie est présente dans divers domaines, allant de la santé à la vente en passant par le sport. « Terminator » est probablement le film qui a le plus mis en vedette les robots.

Il est donc tout à fait logique que les robots puissent se développer dans le secteur de l’armement. Un nouveau char robotisé, appelé THeMIS pourrait permettre de réduire au minimum les capacités de contrôle à distance de la guerre par drones aériens. Le robot, qui serait équipé d’une mitrailleuse de 12,7 mm et d’un lance-rocket automatique de 40 mm, rappelle les chars robotiques T-1 dans le film « Terminator 3 : Rise of the Machines ».

Le premier robot de combat

Le TheMIS est le premier robot de combat au sol pouvant être contrôlé depuis une ligne de mire directe. Une petite équipe peut demander au char de tirer sur des cibles déjà repérées et suivies par son logiciel.

Voici la présentation de ce robot en anglais :

Le char peut être contrôlé à une distance de 2 500 m, ou 1 000 m s’il y a plus d’obstacles dans la région. Il s’agit de l’un des premiers chars robotisés au monde. il est particulièrement adapté aux zones de conflits urbains.

Un robot toujours sous contrôle humain

Le char robotisé peut suivre plusieurs cibles potentielles en même temps, mais ne peut pas encore appuyer sur la gâche de manière autonome. Ainsi, il y a toujours une équipe d’humains qui assure le contrôle du robot à distance.

Par ailleurs, il peut informer ses opérateurs humains des cibles afin qu’ils puissent décider de dire ou non au robot de se déclencher, le tout en appuyant sur un bouton de leur tablette. Ceci est une bonne chose, puisque pour un tel engin, il est difficile de leur donner une entière autonomie.

Source :

Futurism