L’ère des trains à grande vitesse n’est pas encore une réalité universelle que la Chine ouvre la voie aux trains super-rapides. L’Empire du Milieu vient en effet d’inaugurer le Maglev, un train ultra-véloce capable d’atteindre des vitesses de 600 km/h au maximum. C’est une petite révolution qui mérite assurément un détour dans la presse !

La Chine en avance sur le reste du monde

Maglev est un nom déjà connu en Chine, puisqu’il désigne un train à grande-vitesse et lévitation magnétique lancé il y a deux ans environ. Seulement, la China Railway Rolling Stock Corporation (CRRC) a réussi l’exploit de surpasser les capacités de premier modèle en développant une itération plus robuste, plus imposante mais surtout plus véloce.

À bord du train Maglev – Crédits photo : CRRC

Le nouveau Maglev est capable d’atteindre une vitesse ahurissante de 600 km/h. Pour rappel le premier Maglev reliait la métropole de Shanghai à son aéroport et ne dépassait guère les 430 km/h.

Déjà en phase de tests

Peu de temps après l’inauguration du Maglev 2 la Chine a officiellement annoncé la phase de tests qui devrait s’étendre jusqu’en 2021. Le but ultime étant de proposer comme sa première version, le Maglev 2 à la commercialisation à l’international.

Pour information la Chine n’est pas le seul pays au monde à s’intéresser à cette technologie de lévitation magnétique appliquée au transport ferroviaire. Le Japon dispose d’ores et déjà d’un train ultra-rapide similaire qui atteint quant à lui la vitesse record de 603 km/h.