L’addiction aux smartphones est devenue une maladie qui se soigne sous certains cieux. Cependant, sous ceux où cela est considéré comme un mal banal divers accessoires permettent notamment d’assouvir sa soif de numérique. Les jeunes mamans aussi ont droit à un accessoire qui leur permettra d’une part de nourrir leur enfant, d’autre part à surfer en toute quiétude sur Internet. Il s’agit du porte-biberon pour smartphone.

Nourrir son enfant ou utiliser son smartphone ? Et pourquoi pas faire les deux en même temps ?

Le dilemme semble réellement sorti tout droit d’un film ou d’une série B, mais c’est bien ce vers quoi notre civilisation tend désormais. Choisir entre alimenter son enfant et assouvir ses envies de numérique.

Les smartphones sont si présents dans nos vies qu’il est devenu difficile de s’en séparer. Un américain a trouvé la solution. Un accessoire miracle qui allie à la fois un support pour smartphones et porte-biberon. Ainsi, on pourra nourrir son enfant tout en lisant ses notifications Facebook ou Instagram.

Swip and feed, le porte-biberon pour smartphone – Crédits photo : KickStarter

Et l’accessoire en question a un succès retentissant puisque sa campagne de financement participatif sur KickStarter a été bouclée avec un temps d’avance record. Baptisé Swipe and feed, qui signifie littéralement glisser et nourrir. L’accessoire préféré des mamans 3.0 a tout de même connu une popularité de courte durée puisque si le concept est très intéressant et règle nombre de problèmes, Swipe and feed pose encore des questions de valeurs sociétales auxquelles aucune firme ne veut se frotter pour l’instant.

Aucun industriel n’a en effet souhaité s’associer à la concrétisation de ce produit et sa commercialisation à grande échelle.

Un accessoire pas particulièrement aimé par l’OMS

Dans un rapport paru la semaine dernière l’OMS réitérait les bienfaits de la pratique d’une activité sportive au quotidien.

De plus, dans le même rapport l’instance garante de la santé des Terriens a une fois de plus rappelé les méfaits sur leur santé future, de l’exposition des enfants aux filtres bleutés des écrans des télévisions, smartphones et tablettes.