Les jeux vidéo qui utilisent la réalité virtuelle pour créer des expériences immersives sont de plus en plus populaires pour le divertissement et la recherche. Par ailleurs, la représentation de la classe raciale dans ces simulations est souvent superficielle et ne dépasse pas les attributs d’apparence physique tels que la couleur de la peau.

Pour une expérience plus réelle et incarnée dans le monde virtuel, les chercheurs du MIT ont mis au point un nouveau modèle informatique qui décrit comment les individus auraient pu apprendre à penser en fonction de leur race. Le nouveau modèle de socialisation raciale et ethnique pourrait non seulement améliorer les simulations de jeux vidéo, mais aussi faciliter la formation des enseignants et des élèves susceptibles de rencontrer des problèmes raciaux en classe.

Le potentiel de la réalité virtuelle pour la société

En tant que développeurs de jeux vidéo, les mondes virtuels ont la capacité de contester les idéologies biaisées qui existent dans le monde physique, plutôt que de continuer à les reproduire. L’objectif des chercheurs est que ce travail puisse servir de catalyseur au dialogue et à la réflexion des enseignants, des parents et des élèves afin de mieux comprendre les effets dévastateurs sur le plan social, émotionnel, scolaire et sur la santé.

Voici les différentes applications de la réalité virtuelle dans le futur :

Les gens sont faits pour penser à la race de différentes manières. Certains parents apprennent à leurs enfants à ignorer totalement la race, tandis que d’autres encouragent la vigilance face à la discrimination raciale ou à la fierté culturelle.

S’inspirer du monde réel

Passage Home VR raconte une histoire immersive, basée sur des travaux de sciences sociales conduits dans le monde réel sur la manière dont les parents incitent leurs enfants à réfléchir à la race et à l’ethnicité.

Dans le jeu, l’utilisateur assume l’identité virtuelle d’une fille afro-américaine dont le professeur de lycée l’accuse de plagier un essai alors qu’en réalité, le personnage est un étudiant anglais passionné et performant qui a pris la tâche très au sérieux et qui écrit l’essai lui-même. Tandis que les utilisateurs naviguent dans la rencontre discriminatoire avec l’enseignant, la manière dont ils réagissent à ses actions, avec un langage corporel différent.

Source :

Techxplore