Selon des chercheurs de l’université de Waterloo, les progrès réalisés avec les piles à combustible à zéro émission pourraient rendre la technologie suffisamment bon marché pour remplacer les moteurs à essence traditionnels dans les véhicules. Ils ont développé une nouvelle pile à combustible qui dure au moins dix fois plus longtemps que la technologie actuelle.

Il s’agit d’une amélioration majeure qui rendrait les batteries beaucoup plus abordables, si elles sont produites en série, pour alimenter les voitures électriques. Avec leur approche de conception, le coût pourrait être comparable ou même meilleur que les moteurs à essence.

Un avenir prometteur pour les voitures électriques

Il s’agit d’une avancée majeure dans le domaine de l’automobile. Les chercheurs se sont initialement concentrés sur les véhicules hybrides, qui disposent désormais de moteurs à essence ainsi que de batteries, en raison de problèmes liés à une autonomie limitée et à des temps de charge prolongés.

Voici une autre source d’énergie du futur en anglais :

Les piles à combustible existantes pourraient théoriquement remplacer les moteurs à gaz, générateurs de courant permettant de recharger les batteries pendant le fonctionnement des véhicules hybrides. Toutefois, elles sont peu pratiques, car trop onéreuses. Les chercheurs ont résolu ce problème avec une conception qui rend les batteries beaucoup plus durables en fournissant une quantité d’électricité constante, plutôt que fluctuante.

Une production en série prévue

Les chercheurs s’attendent à l’introduction de ces batteries dan les véhicules hybrides. Une production en série permettrait en outre de stimuler le marché des voitures électriques. Cela pourrait ouvrir la voie au remplacement à la fois des batteries et des moteurs à essence en fournissant une source d’énergie électrique abordable, sûre, fiable et propre.

C’est une bonne première étape, une transition vers ce qui pourrait être une alternative durable au moteur à combustion interne et aux énormes dommages qu’il fait à l’environnement.

Source :

Techxplore