Nous nous sommes habitués à ce que nos montres intelligentes et nos smartphones perçoivent ce que notre corps fait, que ce soit en marchant, en conduisant ou en dormant. Mais qu’en est-il de nos mains ? Les montres intelligentes peuvent parfaitement être utilisées pour détecter les nombreuses activités des mains. Il suffit pour cela de quelques ajustements.

Une équipe de chercheurs ont procédé à une étude pour déterminer les activités d’un utilisateur. Ils ont utilisé une montre intelligente pour détecter les tâches réalisées avec les mains comme couper avec des ciseaux, se servir d’un pichet, caresser un chien, laver la vaisselle ou encore taper sur un clavier d’ordinateur.

Quelques modifications pour obtenir un résultat remarquable

Les chercheurs ont apporté quelques changements au système d’exploitation de l’appareil. L’accéléromètre a été utilisé par les chercheurs pour détecter les mouvements de la main. Et dans certains cas, ils ont pu reconnaître les sons bioacoustiques liées à 25 activités. Et ces 25 activités différentes ne sont que le début de ce qu’il serait possible de détecter.

Voici les meilleures montres connectées de cette année :

Les chercheurs envisagent d’utiliser les montres intelligentes comme une tête de pont unique sur le corps pour capturer des activités quotidiennes. Une grande variété d’applications pourrait être rendue plus intelligente et plus sensible au contexte si les appareils reconnaissent l’activité du corps et des mains.

Des applications diverses

Si les smartphones ont aujourd’hui la capacité de bloquer les SMS lorsqu’un utilisateur conduit une voiture, les montres intelligentes seront capables de déterminer si elles doivent ou non interrompre une activité manuelle.

Il s’agit d’une avancée majeure et peut être appliquée dans différents domaines, notamment la santé. On peut ainsi l’utiliser lorsqu’une personne fume une cigarette, lave ses mains ou brosse ses dents. La détection peut également être utilisée par les applications qui fournissent des informations aux utilisateurs qui souhaitent apprendre de nouvelles compétences. Les applications peuvent alerter les utilisateurs sur les habitudes de frappe susceptibles de provoquer des microtraumatismes répétés, ou évaluer l’apparition de troubles moteurs.

Source :

Techxplore