Une entreprise liée à Google va commencer à livrer des plats à emporter et d’autres petits articles aux résidents de Canberra après que celle-ci aura reçu l’approbation de l’autorité de surveillance de l’aviation en Australie. La société Wing, une branche de la société mère de Google, ont réalisé des essais depuis 18 mois, mais pourra désormais continuer à l’avenir.

L’autorité de la sécurité de l’aviation civile a indiqué qu’ils ont approuvé Wing pour l’exploitation de drones livreurs continue dans le nord de Canberra. La société a déclaré avoir livré de la nourriture et des boissons, des produits pharmaceutiques, ainsi que du café et du chocolat fabriqués localement.

De nombreuses livraisons déjà effectuées

Environ 3 000 livraisons ont été réalisées, permettant aux régulateurs de juger que le projet était sûr, conduisant à la première approbation commerciale en Australie et à l’une des premières au monde. Les drones ne seront autorisés que 11 à 12 heures par jour et doivent être pilotés plutôt qu’entièrement automatisés.

Ci-dessous une vidéo en anglais parlant de cette nouvelle :

La zone d’opérations initiale ne compte que 100 maisons environ, mais cette expansion devrait se développer rapidement. L’organisme de réglementation n’a pas examiné l’impact du projet sur le bruit ou la vie privée, deux problèmes qui ont été mis en évidence au cours des essais.

Une solution plus écologique

Wing a affirmé que les livraisons par drones réduisaient le trafic et la pollution. De plus, il s’agit d’une solution beaucoup plus rapide. Les livraisons sont généralement terminées en six à dix minutes. Un client utilise une application pour commander le produit, qui est chargé sur un drone.

Le drone livre les marchandises sur un câble ressemblant à un treuil avant de s’envoler. Aux États-Unis, le mois dernier, UPS a lancé la première utilisation autorisée de drones sans pilote dans le pays pour le transport de colis vers les destinataires.

Source :

Techxplore