La flexibilité des drones n’a plus aucun secret pour nous. Ces petits engins volants sont capables d’atteindre des endroits où d’ordinaire un Homme de taille normale aurait du mal à pénétrer. Utilisés dans le milieu de la poste, de la livraison Amazon et même pour livrer du sang dans les zones reculées du Rwanda, les drones sont désormais utilisés par un hôpital américain pour la livraison du matériel médical.

Des drones livreurs à l’hôpital ? Ils l’ont fait

Le 26 mars dernier, UPS le géant de la livraison annonçait officiellement via communiqué tout aussi officiel, le lancement d’une nouvelle plateforme logistique pour les hôpitaux. Cette dernière s’appuyant sur les drones aurait pour but premier d’assurer la livraison du matériel médical dans les structures sanitaires américaines.

Lance en collaboration avec Matternet, une start-up spécialisée dans la fabrication de drones de livraison autonomes, le projet a même été validé par les autorités de l’état de Caroline du Nord, aux États-Unis.

Un drone livreur – Crédits photo : Flickr

On peut en substance lire ceci dans le communiqué UPS : « La logistique des soins de santé et des sciences de la vie est un secteur prioritaire pour UPS. La société construit de nouvelles relations et de nouvelles technologies afin de fournir de meilleurs soins aux patients avec une logistique et une chaîne d’approvisionnement rationalisées »

Des drones de livraison à l’hôpital

UPS et son partenaire Mattelet expliquent que les drones de type M2 de la start-up se gareront dans le dépôt de l’hôpital, où des agents cette fois-ci humains y installeront des marchandises à transporter.

Les drones feront office de navette reliant le dépôt des bâtiments de l’hôpital. Ils assureront donc la livraison de matériel notamment échantillons de sang et autres au laboratoire, tout en permettant de garder un niveau optimal de sécurité pour le personnel soignant.

Pour l’heure, seul l’hôpital de hôpital WakeMed de Raleigh en Caroline du Nord se prête au jeu et es le théâtre des phases de tests. D’autres structures sanitaires sont sur la liste d’attente.