Pour une raison comme pour une autre toute personne peut désirer ne pas enfanter à un moment donné de sa vie. Pour y parvenir il existe divers moyens de contraception. Notamment le stérilet et la pilule chez la femme. Si l’efficacité de cette dernière est sujette à critique, la pilule de la femme pourrait bientôt être concurrencée par une pilule masculine. Le premier essai clinique réussi vient d’être conduit aux États-Unis.

Comment fonctionne la pilule contraceptive masculine ?

La pilule en cours de test par l’équipe de la chercheuse Christina Wang combine les inhibiteurs de deux activités hormonales qui concourent à la diminution de la production de spermatozoïdes.

28 jours sont nécessaires pour que le principe actif de la pilule produise des effets sur l’organisme masculin.

Premier essai clinique réussi haut la main

La Faculté de Médecine de l’Université de Washington a conduit le premier essai clinique sur la pilule contraceptive masculine. Mené sur un échantillon de 30 hommes en bonne santé apparente, dont 14 ayant reçu des pilules dosées à 200 mg et 16 des pilules dosées à 400 mg.

Des spermatozoïdes – Crédits photo : Pixabay

Les conclusions de l’essai clinique ont été présentées le 24 mars dernier au congrès annuel de la société d’endocrinilogie de la Nouvelle-Orléans.

Des effets secondaires peu graves

De prime abord les effets du médicament sont réversibles dès l’arrêt du traitement. Du coup, la capacité de l’homme à procréer n’est en rien entamée.

Sur le plan des effets secondaires, l’essai clinique a permis d’objectiver des céphalées, de l’asthénie, l’acnée et une baisse de la libido. Il peut également survenir de légers troubles de l’érection. Toutefois, si ces effets peuvent inquiéter d’entrée de jeu, aucun des participants à l’essai clinique n’a arrêté le traitement du fait des effets indésirables. Tous le participants ont été déclarés en excellente santé à l’issu de l’essai clinique.