Si vous avez toujours rêvé de passer une bonne nuit de sommeil, la solution pourrait bien se trouver un jour dans les données générées par vos vêtements de nuit.

Les chercheurs ont mis au point un pyjama doté de capteurs auto-alimentés permettant une surveillance discrète et continue du rythme cardiaque, de la respiration et de la posture de sommeil, autant de facteurs qui jouent un rôle dans le sommeil d’une personne. Les vêtements intelligents pourraient fournir aux gens ordinaires, ainsi qu’aux professionnels de la santé, des informations utiles pour améliorer les habitudes de sommeil des personnes.

Une solution vraiment innovante

Le pyjama intelligent a relevé de nombreux défis techniques. Les chercheurs ont dû intégrer discrètement des éléments de détection et des sources d’alimentation portables dans les vêtements de tous les jours, tout en maintenant le poids, la sensation, le confort, la fonctionnalité et la robustesse des vêtements et des tissus.

Ci-dessous une vidéo en anglais présentant cette technologie :

Ils ont également travaillé avec des informaticiens et des ingénieurs électriciens pour traiter la myriade de signaux provenant des capteurs afin d’avoir des informations claires et faciles à comprendre. Profiter d’un sommeil de qualité peut aider à protéger les personnes du stress, des infections et de multiples maladies, telles que les maladies rénales et cardiaques.

Une technologie aidant à bien dormir

Des études ont montré qu’un sommeil de qualité augmentait l’acuité mentale et renforce les capacités de prise de décision. Pourtant, la plupart des gens ne dorment pas assez. L’industrie du sommeil est en plein essor, avec un chiffre d’affaires de près de 29 milliards de dollars en 2017.

Même si certains fabricants de matelas intelligents prétendent que leurs produits peuvent détecter les mouvements et déduire la posture du sommeil, ils ne fournissent pas d’informations détaillées aux gens et ne proposent pas de solutions pratiques. Le pyjama intelligent est basé sur un processus appelé dépôt réactif. Cette méthode permet de synthétiser un polymère et de le déposer directement sur le tissu pour former divers composants électroniques et, à termes, des capteurs intégrés.

 

Source :

Techxplore