Un prototype de batterie a été conçu avec de l’eau salée et des matériaux non toxiques à recharge rapide, ouvrant la voie à de nombreux types de batterie. Les principes de conception du nouveau prototype, qui change de couleur au fur et à mesure de son chargement, pourraient également être appliqués aux technologies de batterie existantes pour créer de nouveaux dispositifs de stockage d’énergie, de détection biologique et de matériaux intelligents.

Les batteries les plus utilisées actuellement sont les batteries lithium-ion, qui ont une capacité relativement élevée, mais n’offrent pas un rechargement rapide. Elles contiennent également des électrolytes organiques et d’autres matériaux potentiellement dangereux et inflammables, ce qui signifie qu’elles doivent être manipulées avec soin.

Développer des batteries recyclables

Le docteur Alexander Giovannitti, co-auteur principal, qui a travaillé sur le projet aux départements de physique et de chimie de l’Imperial, a déclaré que les matériaux qu’ils ont utilisés pour créer le prototype de batterie pourraient potentiellement être fabriqués à faible coût et combinés à l’utilisation des électrolytes à base d’eau non toxiques et non inflammables.

Ci-après une vidéo en anglais présentant cette technologie :

Cette approche pourrait constituer un moyen viable de développer des batteries recyclables. Les batteries avec un temps de charge plus court mais une capacité plus faible pourraient avoir une gamme d’applications où l’énergie doit être échangée rapidement.

Concevoir de nouveaux matériaux

Les matériaux polymères ont déjà été utilisés avec succès dans des batteries, comme additifs apportant une flexibilité ou comme électrolytes séparant les électrodes positives et négatives, mais leur utilisation en tant que matériaux actifs dans des électrodes de batterie fonctionnant dans l’eau s’est avérée difficile.

Le projet consiste à concevoir des matériaux polymères capables de capter et de libérer des ions positifs ou négatifs de l’eau salée rapidement et de manière réversible sans se dégrader. Ces ions sont attirés par des électrodes de charge opposée lors du chargement de l’appareil.