Un bateau à éolienne… voici le concept de l’Archinaute, cet engin qui parcourt les mers dans le nord de la France et qui ne passe pas inaperçu. Non seulement son design est surprenant, mais en plus il ne consomme par de carburant. Autant dire que cet engin futuriste présente de nombreux avantages !

Une troisième voie maritime

Pour naviguer actuellement, il existe deux solutions : le moteur ou la voile. Mais cet ingénieur français a eu une nouvelle idée. Il a créé une troisième voie maritime, imaginée en 2008. Depuis, il travaille dur pour mettre en œuvre cette invention. Il a choisi de capter la force du vent et de la convertir en puissance de propulsion. Son bateau s’appelle l’Archinaute.

L’ingénieur Charles-Henri Viel n’a rien inventé, il a simplement modernisé le concept de la vis d’Archimède. Il a souhaité utiliser l’énergie éolienne qui est gratuite et verte pour faire avancer un bateau de manière efficace. Et il a réussi à relever ce pari un peu fou !

Archinaute – Naviguer face au vent avec la seule puissance du vent from KA Studio on Vimeo.

Une énergie stockée et redistribuée

L’énergie éolienne utilisée pour faire fonctionner l’Archinaute est dans un premier temps stockée quand il y a du vent. Puis, lorsque le vent ne souffle plus, l’énergie est redistribuée. Le bateau peut atteindre 20 nœuds lorsqu’il y a du vent, et 10 nœuds quand il retombe, ce qui est honorable. La navigation est facile, propre, et silencieuse !

L’Archinaute fonctionne donc sans moteur, ce qui allège évidemment l’appareil. La place est utilisée comme une cale et permet de stocker de la marchandise pour de longs voyages. Le catamaran mesure 60 mètres de long et 30 mètres de large. Une véritable révolution dans le secteur nautique.

Les amateurs du genre sont tout simplement ébahis face à l’Archinaute qui modifie complètement la navigation sur les océans. Il faut bien avouer que l’engin est impressionnant, tant d’un point de vue technique que pour son design ! L’Archinaute sera officiellement présentée à l’exposition La Mer XXL à Nantes du 29 juin au 10 juillet 2019.