C’est désormais officiel, GM fait partie des marques automobiles ayant le plus investit dans la projets de construction de véhicules électriques. Après des essais transformés par ses sous-marques Chevrolet et Opel, GM se serait enfin décidé à passer le cap et tout miser sur les véhicules à zéro émission. 300 millions de dollars, c’est le montant de l’investissement opéré par GM dans la ville d’Orion au Michigan pour que d’ici les 4 prochaines années sortent d’une usine flambant neuve la première vraie gamme d’électriques estampillées GM.

Les USA plutôt que la Chine

Initialement prévu pour la Chine, le plan d’investissement de GM sera finalement implémenté à domicile dans l’État du Michigan. Pour rappel, cet État fut notamment avec sa ville de Détroit, le berceau de l’industrie automobile américaine dans les années 80. Depuis lors la concurrence européenne et chinoise a fait plier un secteur qui peinait à s’imposer après la seconde guerre mondiale.

Chevrolet Bolt EV – Crédits photo : Wikimedia Commons

Au final donc ce sont 300 millions de dollars que le géant Américain met en jeu pour la construction et l’équipement + la mise en fonctionnement d’une usine spécialement dédiée à l’assemblage de véhicules électriques.

Une nouvelle génération d’électriques sur les rails

Le projet porteur de GM vise à terme à produire d’ici 2023 d’une part des modèles électriques déjà connus tels que les Chevrolet Bolt EV et Cruise AV. Et d’autre part une nouvelle génération d’électriques dotées d’une meilleure autonomie.

Une course à l’électrique

Les deux géants américains de l’automobile que sont Ford et GM se sont lancés dans une course contre la montre afin de proposer la première voiture électrique grand-public adoptée de toutes et de tous outre-Atlantique.

Ford pour sa part a investi presque 1 milliard de dollars dans une usine nouvelle à Flat Rock toujours dans le Michigan. Celle-ci se chargera de l’assemblage des électriques de la marque basée au Texas.

Source :

Reuters