Pour la première fois en France, les utilisateurs des transports en commun peuvent utiliser leur carte bancaire plutôt que d’acheter un ticket. C’est à Dijon que 80 000 clients ont déjà été séduits par ce concept novateur, pratique et écologique.

Adieu les tickets

Les tickets sont utilisés pour les transports en commun. Malheureusement, c’est souvent très contraignant de devoir acheter un ticket. Il faut attendre patiemment son tour, puis avoir de la monnaie, ou encore en avoir dans le portefeuille. Sans compter que ce système participe à ce qu’on appelle la fraude passive, c’est-à-dire le fait de ne pas payer par manque de temps !

Pour toutes ces raison, Keolis et la régie des transports Divia ont mis au point un nouveau système à Dijon. Depuis mars 2018, il est possible de présenter sa carte bancaire à l’entrée des bus et des tramways à la place de présenter un ticket. Vous n’avez aucun code à taper, il suffit de passer la carte bancaire devant la borne de validation. Le paiement se fait sans contact et suffit à prendre les transports !

Une innovation majeure

Le trajet est enregistré et validé pour une heure. Les agents de contrôle peuvent vérifier votre carte, et l’historique des trajets consommés est consultable sur le site Internet. En outre, c’est un système plus écologique puisque les tickets sont jetés dans les poubelles et finalement, ne servent à rien ! Le gain de temps est conséquent et les clients sont séduits par ce nouveau système.

D’ailleurs, Dijon n’est pas la seule agglomération à tester le système. Au Brésil, à Rio, il sera prochainement possible de prendre le métro uniquement avec sa carte bancaire. Décidément, on n’arrête pas le progrès.

Depuis la mise en place du système, 80 000 personnes ont déjà utilisé leur carte bancaire à la place du ticket. L’idée semble donc plutôt intéressante !

Source :

Bien Public