Les drones et les robots pourraient construire les villes du futur, mais seulement s’ils peuvent travailler ensemble, en copiant les tactiques de la nature. Une nouvelle revue, publiée dans un magazine de science, écrite par le chercheur Mirko Kovac, qui dirige le laboratoire de robotique aérienne du département aéronautique, examine l’état actuel de la construction de robots et les domaines dans lesquels on a besoin de passer à la réalisation d’environnement construit par un robot.

UKRI a annoncé un financement de 18 millions de dollars pour soutenir la transformation numérique du secteur de la construction. M. Kovac est un chercheur également présent sur un projet avec UCL, dans le cadre duquel son équipe explorera des solutions de plateforme robotique pour la construction robotique collective.

Une aide précieuse pour l’industrie de la construction

Le monde est de plus en plus urbain et les chercheurs disent que les robots pourraient être des outils parfaits pour aider à construire et à entretenir de nouvelles villes. L’utilisation de robots devrait réduire les risques pour l’homme, permettre d’accomplir des tâches plus rapidement et permettre une surveillance parallèlement à la construction.

Ci-dessous une vidéo en anglais montrant l’évolution des robots dans la société :

Les robots pourraient collecter des données sur tout ce qu’ils font, ce qui les aiderait à améliorer leurs pratiques. Les villes du futur pourraient être construites et entretenues par des groupes de robots, indiquent les scientifiques.

S’inspirer du fonctionnement de la nature

L’équipe de chercheures a examiné des exemples tirés de la nature où des groupes d’organismes utilisent différentes tactiques pour travailler ensemble dans la construction. De nombreux animaux en groupes prennent exemple sur leur environnement et en tirent parti lors de la construction ou la réparation de leurs maisons.

Par exemple, si les castors entendent de l’eau se précipiter, ils appliqueront des matériaux de construction dans cette zone du barrage jusqu’à ce que le son diminue. Les termites, qui vivent dans de grandes colonies, dépendent des phéromones excrétés lors du dépôt de matériaux pour coordonner la construction.

Source :

Techxplore