Malgré leur percée phénoménale, les véhicules électriques pêchent toujours par le fait qu’il est complexe une fois leur autonomie épuisée, de recharger les batteries.

Si vous choisissez de recharger à domicile, l’équipement vous coûtera un bras. Si vous choisissez l’option de recharge via les super-chargeurs de Tesla, il faudra faire des nuits de veille pour être sûr que votre véhicule ne sera pas volé. La recharge d’un véhicule à l’heure actuelle ne prend pas moins de 8 heures au minimum. Tesla prépare des super-chargeurs de nouvelle génération, adieu les problèmes de recharge !

Les super-chargeurs Tesla, l’Amérique avant tout

Bien que la voiture électrique ne soit désormais très prisée en Europe, les bornes de recharge de Tesla boudent encore le Vieux Contient. Seule l’Amérique peut se targuer de jouir de plus de 12 000 super-chargeurs disséminés aux quatre coins des USA et du Canada.

Tesla avance même des chiffres assez ahurissants, puisque la marque affirme couvrir désormais 100 % de la population américaine en chargeurs pour véhicules électriques. Contre 90 % en Chine, et moins de 50 % en Europe.

Une Tesla Model S en cours de recharge sur une borne générique – Crédits photo : Wikimédia Commons

L’Europe est à la traine principalement parce que les véhicules Tesla ne s’y écoulent absolument pas comme des petits pains. Leur prix rébarbatif est sans doute la cause de ces performances commerciales moribondes.

Des super-chargeurs nouvelle génération officiels

La troisième génération de super-chargeurs Tesla sera capable d’après la marque américaine, de recharger 120 km d’autonomie en 5 petites minutes. Cette prouesse pourrait bien sonner le réel envol des voitures électriques.

Les chargeurs actuels ne proposent guère mieux que 100 km d’autonomie rechargés en 30 minutes. De plus, Tesla annonce une petite révolution sur ses bornes de recharge. Ces dernières proposeront un pic à 250 kW et un vitesse de rechargement constants quel que soit le nombre de voitures reliées et en cours de recharge sur la borne.