La sensibilité à la pression de la fonctionnalité 3D Touch offerte sur certains modèles d’iPhone pourrait être améliorée sur les prochains modèles. Apple est  en train d’examiner notamment l’utilisation de la technologie VCSEL pour surveiller les déformations d’une surface provoquées par une pression du doigt, ou même pour analyser et gérer les effets du Taptic Engine.

L’ajout de 3D Touch à l’iPhone offre aux utilisateurs plus de moyens d’interagir avec les notifications et les applications, notamment en permettant d’effectuer des actions simples sur les applications sans lancer l’application ni suivre un processus plus long. Un tel système nécessite l’utilisation d’un écran à détection de pression, mais même s’il est adéquat pour une utilisation normale, Apple pense qu’il peut encore mieux franchir une étape.

Les changements apportés par Apple

Un brevet accordé au fabricant d’iPhone intitulé « Détection de mouvement en contrôlant l’intensité de la lumière » décrit comment le déplacement d’une masse peut être suivi par l’utilisation d’un motif appliqué à une surface.

Voici les détails des améliorations apportées par Apple en anglais :

Dans le brevet inhabituellement technique, Apple explique qu’un motif pourrait être produit et placé sur une surface qu’il voudrait surveiller. Le motif, potentiellement fabriqué avec une encre absorbant l’infrarouge, est appliqué sur toute la surface et développé de manière à obtenir une variation du motif en différents points, facilitant le suivi.

Une technologie déjà présente dans les iPhone

Apple dépose régulièrement de nombreuses demandes de brevet. Même si elles peuvent être utilisées pour déterminer les domaines qui intéressent la société, rien ne garantit que de tels systèmes seront intégrés dans les prochains produits et services de la marque.

Les VCSEL constituent déjà une partie importante des produits Apple. Son utilisation la plus connue est Face ID, qui permet de scanner le visage de l’utilisateur pour l’authentification biométrique via le système de caméra TrueDepth. La composante est suffisamment importante pour qu’Apple utilise son fonds de fabrication de pointe pour investir 390 millions de dollars dans Finisar, un développeur de VCSEL.

Source :

AppleInsider