Tesla est le constructeur automobile pionnier du marché des véhicules électriques. Le géant américain créé par l’intrépide Elon Musk a cru en ces voitures lorsque personne n’osait même évoquer la possibilité d’un futur électrique pour nos transports en commun ou individuels. Longtemps commercialisés dans des boutiques physiques, les véhicules Tesla ne s’achèteront désormais plus que sur la toile.

Vous voulez une Tesla, passez commande en ligne

Elon Musk n’a jamais fait dans la dentelle. Le patron de Tesla a en effet annoncé via tweet et décision interne, la fermeture de la quasi totalité des concessionnaires Tesla. Cette décision est avant tout motivée par un souci de rentabilité, dans la mesure où peu sont les boutiques physiques Tesla faisant des chiffres d’affaires mirobolants.

Certes les véhicules Tesla sont en avance sur leur temps, il n’en demeure pas moins qu’ils sont onéreux. Raison pour laquelle dans un souci de rentabilité les Tesla Model 3, Model S et Model X seront désormais uniquement vendus en ligne.

Et Tesla tient sa promesse de voiture électrique à 35 000 dollars

Lorsque Tesla par la voix de son patron Elon Musk annonça en 2015 travailler sur une voiture 100 % électrique et dotée d’une autonomie de ville à moins de 40 000 euros, tout le monde prédisait la chute de la firme américaine qui connaissait déjà des déboires commerciaux à cette époque.

La Tesla Model 3 – Crédits photo : Flickr

Cependant, par la force de la détermination d’une firme résolument tournée vers l’avenir, Tesla a mis au point la Model 3. Cette berline aux allures futuristes est un petit condensé de technologie qui allie finesse, majesté et surtout puissance. Le tout à un doux prix de 35 000 dollars seulement, et presque autant d’euros.

Dotée d’une autonomie de 500 km en moyenne selon le cycle NEDC, rechargeable à 100 % en moins de 8 heures, la Model 3 a d’ores et déjà débarqué sur le Vieux Continent.

Source :

Sciencepost