Contrairement à ce que prédisaient les scientifiques il y a de nombreuses décennies, les réserves en eau douce de la Terre sont bel et bien limitées. Du coup, il faut dorénavant économiser chaque goutte de ce précieux liquide. La douche est l’une des pièces où l’eau est en grande partie gaspillée. Imaginée pour consommer le moins d’eau possible, Nebia 2.0 est une douche futuriste financée par une campagne de financement participatif.

Une campagne de financement qui met en lumière un éveil des consommateurs

Nebia est une start-up californienne qui s’est spécialisée dans la conception d’équipements de douche économiques en terme de consommation hydrique. Avec pour objectif initial de 100 000 dollars, Nebia a réussi à réunir la pharaonique somme de 1 200 000 dollars sur KickStarter. Soit plus de 10 fois le montant nécessaire au financement du développement de Nebia 2.0, la douche du futur.

Cette fulgurante campagne permet d’effectuer deux constats. D’une part les consommateurs qui y ont participé sont désormais conscients de l’enjeu écologique, mais surtout de l’urgence de l’économie de l’eau. Et d’autre part, leur envie de changer leurs habitudes de consommation.

Des économies d’eau en perspective

Nebia 2.0 est une douche futuriste mais avant tout économique. La start-up à l’origine de ce projet promet des économies à l’échelle mondiale de plus de 4 milliards de litres d’eau douce sur deux ans.

Comment fonctionne la douche Nebia 2.0 ?

Le secret de la douche Nebia réside dans l’amplification de la pression de l’eau projetée. En effet pour qu’elle puisse s’écouler le long d’une colonne de douche, le tuyau le plus souvent en PVC de ce dernier doit imprimer une certaine pression à l’eau. Il se créé un puissant jet qui propulse l’eau hors du gicleur de douche.

Nebia 2.0, la douche du futur – Crédits photo : KickStarter

Le Nebia 2.0 va plus loin en multipliant encore plus la puissance de ce jet. Il se créé donc de fines couches de gouttelettes d’eau qui frappent le corps. La puissance de ce jet sépare les macro-molécules d’eau en de petites molécules, et ce sont ces dernières qui sont utilisées pour prendre sa douche sans gaspiller d’eau.

Nebia parle d’une économie de 65 % de l’eau utilisée par douche au moins.

Source :

Sciencepost