Les piles à combustible produisent de l’énergie électrique directement à partir de l’énergie potentielle chimique stockée dans les molécules d’H2 et d’O2. Cette technologie est intrinsèquement plus efficace et fiable que les moteurs à combustion et leur seul sous-produit est l’eau.

Ces avantages en font une solution favorable à la recherche de sources d’énergie alternatives. Les constructeurs automobiles sont de plus en plus conscients de l’impact des voitures sur l’environnement. Ainsi, ils développent de plus en plus de technologie plus verte. L’hydrogène pourrait donc constituer un carburant du futur.

Une technologie très prometteuse

Les piles à combustible ont déjà fait leur chemin sur le marché et, même si la capacité disponible est actuellement limitée, les installations sont en augmentation. Des bus et stations de ravitaillement en carburant se développent dans le monde entier afin de fournir de l’hydrogène aux voitures électriques.

Voici une vidéo en anglais montrant le potentiel de l’hydrogène :

Au Canada, Honda et Toyota se sont associés pour construire une installation d’hydrogène près de Montréal cette année. Leur entreprise, appuyée par le gouvernement québécois, utilisera l’énergie hydroélectrique qui est abondante dans la région afin d’électrolyser l’hydrogène à partir de l’eau. Une autre installation à hydrogène est en développement dans la région. Chacune des installations a une capacité de production d’environ 200 kg d’hydrogène par jour, ce qui est suffisant pour 50 recharges de véhicules.

Les constructeurs investissent dans le domaine

Ce n’est pas un hasard si Hyundai et Toyota investissent dans des stations d’hydrogène. Les deux sociétés s’intéressent vivement à la technologie et ont mis au point des véhicules électriques à pile à combustible.

Les ventes aux États-Unis et au Japon ont augmenté et des recherches sont en cours en vue de la construction de systèmes de piles à combustibles économiques offrant une autonomie accrue.  GM a créé une entreprise commune avec Honda pour la production de ces dispositifs. Fiat et Ford investissent également dans la recherche sur les technologies des piles à combustible.