Les personnes handicapées et se déplaçant en fauteuil roulant ont aussi le droit de voyager et de découvrir le monde. Mais c’est loin d’être simple de trouver un itinéraire parfaitement adapté. Aussi, un homme tétraplégique a décidé de se lancer dans cette aventure en imaginant une application aussi utile qu’originale.

Voyager partout

Marco Petitto est un homme handicapé. Il est tétraplégique suite à un accident de ski. Depuis plus d’un an, il se déplace en fauteuil électrique, et il s’est rendu compte des difficultés que cela engendre au quotidien. Lui qui aimait tant voyager trouve que c’est difficile pour les personnes qui sont en fauteuil roulant. Il a donc eu l’idée de lancer un site Internet.

Il a constaté qu’actuellement, plus de 5 500 structures sont référencées sous le label « Tourisme et Handicap. Malgré tout, les personnes à mobilité réduite ne peuvent pas aller partout : le métro, les rues pavées, les escaliers… sont autant de défis à relever. Il a donc souhaité, avec son ami Sébastien Guillon, de créer des parcours : « Nous voulons relier tous ces points-là de manière efficace et optimale pour permettre aux gens de visiter en une journée une destination nouvelle. Ensemble on a décroché le 2ème prix d’un concours de pitch au Social Business Challenge organisé par l’EMLyon avec succès, raconte Marco Petitto. On s’est dit tous les deux : « Andiamo ! soit « On y va », en italien. »

Une application utile

Andyamo est donc un site Internet et une application proposant des itinéraires touristiques 100 % accessibles pour les personnes à mobilité réduite. Le téléchargement est gratuit. Tout est indiqué via des guides qui détaillent comment accéder aux lieux et aux activités incontournables des destinations. On retrouve également des informations sur les restaurants, les hôtels et les moyens de transports.

Pour l’instant, on retrouve onze destinations en France et quatre à l’international. Chacune d’entre elle est précisément travaillée pour définir les itinéraires les plus adaptées : « Nous considérons que le fauteuil électrique est le niveau d’accessibilité le plus complexe, donc à partir de là c’est en principe accessible à toute personne à mobilité réduite. » Et l’annuaire devrait s’agrandir cette année !

Quel magnifique projet. Comment se fait-il que personne n’y ait pensé avant eux ?