L’évolution des moyens de transport à grande échelle ne connait apparemment plus de pause. Après les voitures connectées et bientôt autonomes à 100 % l’avenir de l’aviation pourrait elle aussi goûter aux bienfaits de l’intelligence artificielle. En effet, dans un futur proche les voyages en avion pourraient se faire dans des appareils dépourvus de pilote. Soit des avions autonomes. Boeing vient de dévoiler son premier concept et le moins que l’on puisse dire est qu’il est hautement séduisant.

L’Australie à l’honneur

C’est en marge du salon aéronautique Avalon 2019 en Australie que Boeing a levé le voile sur le concept du Airpower Teaming System, un projet qu’il mène en coulisses depuis bientôt 10 ans.

Derrière ce nom assez peu commun se cache en réalité un drone à vocation militaire, qui est bardé d’IA. Commercialisé prochainement sous le nom de « Loyal Wingman », l’appareil en question fait 11,7 mètres de long, sera dépourvu de tout poste de pilotage et couvrira un rayon d’action de 3 700 kilomètres. Autant dire que ces mensurations + cette autonomie font clairement penser à un avion de petite taille.

Un avion de ligne Boeing – Crédits photo : PxHere

Les missions de ce monstre de métal seraient notamment la reconnaissance, le renseignement et la surveillance.

Un lourd investissement pour un avion sans pilote

L’idée derrière le Loyal Wingman est tout simplement de concevoir des avions auxiliaires qui accompagneront les avions de chasse des armées dans leurs missions périlleuses, mais sans pour autant engager la vie d’un pilote au front.

Du coup, le pilotage de ces avions du futur se fera au sol depuis une base militaire. Fruit d’un investissement de plus de 50 millions de dollars de la part de Boeing et de partenaires privés, le Loyal Wingman devrait effectuer son vol inaugural en 2020.

Du militaire au civil, rien qu’un pas

Avant de devenir le plus vaste réseau d’ordinateurs au monde, Internet était à ses débuts la propriété de l’armée américaine. Du coup, il est aisé de comprendre qu’il ne faudra pas longtemps pour passer d’un avion de chasse sans pilote à un avion commercial et de ligne dépourvu de cockpit ou presque.