Cela n’est plus un secret pour grand monde, Apple développe depuis quelques années une voiture 2.0. De nombreuses rumeurs ont mis en lumière quelques-unes des caractéristique de cette voiture, qui se veut électrique et/ou autonome. Après moult indiscrétions le projet Titan d’Apple sort du bois.

Quatre années de rumeurs

C’est en 2014 que les premières rumeurs inhérentes à la voiture futuriste d’Apple ont été épouvantées. C’est au tour d’un document officiel de nous livrer tout ou presque des détails au sujet de cette voiture tant attendue.

En effet, Apple a fait parvenir au gouvernement fédéral un rapport incendiaire au sein duquel la marque a volontairement mentionné un nombre incalculable de détails sur son projet Titan.

Un concept non officiel de la voiture d’Apple – Crédits photo : YouTube

Ne vous attendez pas à une image ni un croquis, la firme ayant intentionnellement décidé de n’y inclure aucun visuel de son véhicule. Toutefois, on apprend grâce à ce rapport que la voiture dont il est question dans le projet Titan serait effectivement 100 % électrique. Aucune indication n’a été donnée quant à la puissance moteur engendrée, ni même l’autonomie. Cependant, Apple estime pouvoir « se faire une place dans ce marché de niche » et hautement concurrentiel.

Autre détail important, Apple collaborerait avec le constructeur automobile américain GM afin de développer son véhicule.

Les fuites ne sont plus tolérées par Apple

Pour limiter les fuites en rapport avec son projet Titan, Apple a dû se séparer de 200 employés début 2019. Ses soupçons étaient justifiés puisqu’un des employés en question a été appréhendé quelques jours plus tard pour avoir essayé de revendre des secrets internes du département Titan d’Apple sous fond d’embauche par une société chinoise spécialisée dans les systèmes de conduite autonome.

Bien que le projet Titan se profile comme l’une des plus importantes révolutions de la dernière décision en matière d’automobile de pointe, le fait que le véhicule soit dépourvu jusqu’à présent de visage nous fait comprendre qu’Apple prend son temps afin de lancer un produit fini comme à son habitude.